Le leader Strombeek a concédé un suprenant première défaite de la saison à domicile contre Wemmel (7-8), samedi lors de la 9e journée du championnat.


Ce revers constitue un petit évènement puisque les Strombeekois avait jusqu’à présent gagné tous les matchs depuis le début de la saison.


Mais le coach Jean Louis avait senti le coup venir en pointant du doigt la fatigue de ses troupes et surtout vus les absences conjuguées de ses joueurs majeurs pour cause de maladies.

ASSE_090


Le technicien Strombeekois, déjà privé de ses deux gardiens, LUCA VITALE et DARIO MAUCERI et de son maître à jouer MICHAEL DAVIS tous les trois grippés, c’est encore privé de son meilleur buteur MANO SCHELKENS qui a du faire les pompiers de service en prenant les gants pour remplacer les deux gardiens malades au goal, ce n'était pas facile pour MANO et surtout quand on n’a jamais joué gardien, on a besoin de rythme.


L’avis du coach :

 

 ASSE_093


J'espère que ce sera l'une de nos forces. On sera mené dans certains matchs, comme on l'a été. On sait qu'on est capable de renverser le match, mais il sera bien de ne pas refaire les mêmes erreurs.


Oui, bien sûr,  tout le monde a un rôle à jouer dans chaque action. S'il n'y a pas un pressing au milieu du terrain, c'est difficile pour tout le monde derrière. Il faut tout de même de la régularité dans notre jeu et dans les compositions d'équipe. Plus on change, plus c'est difficile, c'est sûr.


Dans un match comme celui-là, il y a beaucoup de constats à faire:


D’abord en tant qu’entraîneur, je suis le premier déçu.


On doit gagner ce match-là, c'est le premier constat à faire. Les sept buts marqués démontrent notre potentiel offensif surtout par rapport au nombre d'occasions, on a un ratio assez important. Mais en prendre huit, ce n'est pas normal, il faut être cartésien là dessus, on ne peut pas prendre huit buts surtout qu'à part le premier but, les sept autres buts sont des cadeaux de notre part.


Il y a le constat du contenu et le constat du résultat, c'est différent. Le résultat c'est un match a vite oublié, et sur le contenu il y a de la qualité car on marque sept buts, un mental se forge aussi car on revient plusieurs fois à la marque, il faut s'appuyer là-dessus.


« Se remettre en question »


C'est sûr, mais la vérité d'un match n'est pas celle de toute une saison. À certains moments le potentiel offensif de notre équipe était présent mais on a aussi des carences indéniables. J'ai tout de même le sentiment que le visage global du match doit nous donner un élan pour les autres matchs car ce match n'est pas le résumé d'une saison.


On a tout de même prouvé qu'on était capable de revenir, ce qui est très important. Maintenant il faut avoir ce même dynamisme, cette volonté, cette abnégation dans les autres matchs pendant 50 minutes.


«On leur a offert la possibilité de mettre ces buts»


Sur ce match les lacunes ont été des deux côtés, mais on va regarder surtout les nôtres, c'est le plus important. Il faut essayer de comprendre, c'est difficile, il faut expliquer, ce n'est pas normal de faire des erreurs. La qualité de nos joueurs est supérieure par rapport à ce que l'on a montré défensivement. Il faut corriger ça et se remettre en question.


J'espère, même si ce résultat n'est pas positif, qu'il faut que cela donne un élan à l'équipe. On doit maintenant gagner le prochain match. Celui d’ASSE TER HEIDE, il faudra le gagner.


A partir de la semaine prochaine on va se focaliser sur ce match, il ne faut pas le jouer avant.