Et_si_Gourcuff_partait_lire_aussiLes Girondins de Bordeaux ont décidément la pression cette semaine. Toujours menacé par l'OM dans la course au titre de champion de France, le club aquitain doit également gérer le dossier le plus chaud de sa saison : le transfert définitif de  Yoann Gourcuff.45470_news Et un club est revenu à la charge pour tenter de convaincre le milieu de terrain international de ne pas poursuivre l'aventure bordelaise. L'AC Milan, représenté par Adriano Galliani et Leonardo, serait en effet, selon L'Equipe, venu en France lundi pour négocier un retour en Lombardie avec Gourcuff.

Kakà partant, Gourcuff aurait les clés


g0407Celui qui a été élu par ses pairs meilleur joueur de Ligue 1 cette saison n'aurait pourtant pas l'intention de retourner au Milan, bien qu'on lui ait promis les clés de l'équipe la saison prochaine, Kakà étant annoncé au Real Madrid. Forcé de rajeunir à l'intersaison un effectif très vieillissant, l'AC Milan semble donc ne pas avoir renoncer à faire revenir un joueur qu'il avait arraché à Rennes, en 2006, pour six millions d'euros.





Plus que trois jours pour lever l'option


je_suis_tres_motive_actusCar avec Bordeaux, les négociations seraient toujours tendues. Quand les dirigeants girondins proposent au joueur un salaire de 300 000 euros bruts par mois (hors primes) et une clause de revente en 2010 à hauteur de 25 millions d'euros, le joueur et ses conseillers réclament 400 000 euros par mois et une clause moins élevée (20 millons d'euros), qui n'offrirait à Bordeaux quasiment aucune plus-value au moment de laisser partir son joyau. L'option d'achat devant être levée avant dimanche soir, le temps presse pour Jean-Louis Triaud.