untitledVictime d’un choc très violent dimanche lors du match Genk-FC Bruges, Logan Bailly souffre d'une forte commotion cérébrale.

Grosse frayeur dimanche soir à Genk. A 20 minutes de la fin du match Genk-FC Bruges, le gardien international espoir belge Logan Bailly a percuté l’attaquant brugeois Joseph Akpala. Un choc tête contre tête qui a mis KO le dernier rempart de Genk. Ce dernier est resté inconscient durant 7 minutes avant d’être transporté à l’hôpital. Heureusement, les nouvelles sont rassurantes : «Le scanner du cerveau et du cou n'a rien révélé d'inquiétant. Les examens effectués dans la matinée ont confirmé que la commotion était lourde, mais aussi qu'il n'y a aucune lésion. Bailly est à présent conscient, et capable de bouger tous ses membres. Mais il reste à l'hôpital en observation», peut-on lire sur le site du club.