Amr_Zaki_1L'attaquant égyptien pointe en tête du classement des buteurs du championnat d'Angleterre, avec quatre buts à égalité avec Defoe de Portsmouth. Wigan où il atterri cet été a trouvé un buteur digne de ce nom.

A Wigan, depuis son arrivée fin juillet, les « Latics » ne jurent plus que par lui. Prêté pour une saison par le Zamalek du Caire après plus de dix semaines de longues tractations, Amr Zaki s'est déjà installé au poste d'avant-centre, et ce n'est pas son entraîneur, Steve Bruce, qui s'en plaindra ! C'est que ses statistiques sont édifiantes, affolantes même : quatre matches de Premier League, et déjà quatre buts, dont celui du nul contre Sunderland le week-end dernier au Amr_ZakiJJB stadium (1-1). Si l'on y ajoute son but en Coupe de la League et ses deux autres réalisations en amicaux de pré-saison contre Hibernians et Sheffield Wednesday, Zaki affiche donc 7 buts en 7 rencontres ! A 25 ans, ce joueur massif (1,85 kg pour 75 kg), qui a figuré sur les tablettes du FC Nantes, n'en est pourtant pas à sa première expérience européenne. Après avoir remporté sa première CAN en février 2006, il avait rejoint le Lokomotiv Moscou... dont il n'a jamais porté le maillot en compétition. C'est finalement chez les « Blancs » du Zamalek du Caire qu'il s'est relancé.
Avant son départ pour la Russie, Amr était déjà le meilleur attaquant de son pays (2004-2005) au sein d'une formation mineure, ENPPI, qu'il avait aidé à remporter la coupe nationale. Avec 25 buts inscrits en 48 apparitions pour les Pharaons - il ne joue en sélection que depuis 2004 ! - le « gladiateur » du Caire apparaît 150908_zaki_paptout simplement comme l'arme fatale d'un football égyptien qui continue de vivre dans le souvenir de son dernier grand buteur, l'éternel Hossam Hassan.
Vainqueur de la dernière CAN au Ghana (4 buts), vainqueur de la dernière Coupe d'Egypte et désigné joueur de l'année, Amr a rapidement endossé le maillot numéro 13 de Wigan, son chiffre porte-bonheur. Puissant et doté d'une bonne frappe de balle, Zaki n'a pas tardé à séduire les supporters. Sa combativité et son jeu des deux pieds s'avèrent déjà un atout précieux pour Wigan - quatorzième la saison passée - qui se battra cette saison encore pour éviter la relégation. Si le club y parvient, Bruce pourrait bien lui demander de rejoindre Wigan définitivement l'été prochain...