140908_RealMené par deux fois à Bernabeu par le promu Numancia (1-0 puis 2-1), le Real Madrid a finalement sauvé les apparences (4-3) après avoir alterné le très bon et le franchement inquiétant, dimanche soir. Battu à La Corogne il y a deux semaines (2-1), le champion en titre a redressé la barre sur le plan comptable, mais sans lever toutes les interrogations avant le début de sa campagne européenne, mercredi. Les plus optimistes rappeleront qu'en football, peu importe le nombre de buts concédés, pourvu d'en inscrire davantage que son adversaire. Et les supporters du club merengue ne pourront que se réjouir que leur favori ait réussi là où le Barça avait échoué en ouverture contre le même adversaire (1-0)...
un_real_madrid_menace_actusNumancia a refroidi d'entrée les travées par son poison Moreno, oublié par la défense madrilène sur corner (6e). À peine le 5000e but du Real en Liga fêté (Guti, 17e), une merveille de Barkero dans la lucarne de Casillas redonnait la main au promu (22e). Les Madrilènes ont alors connu leur meilleure période en égalisant par Higuain (25e), en prenant l'avantage par van der Vaart (son premier but en compétition officielle sous ses nouvelles couleurs, 32e), puis le large sur un c.s.c de Cisma sur un corner de Guti (4-2, 40e). Loin d'être un lit de rose, la deuxième période pointait les difficultés défensives du Real (Metzelder !) et Moreno, d'un coup-franc sans élan (55e, doublé) compliquait la disgestion dans les loges VIP.

L'ESPANYOL SEUL LEADER

a_quoi_joue_valence_actusAvant le festival de buts offert à Bernabeu, deux des cinq premiers matches de dimanche se sont terminés par un 0-0 (Getafe - Bétis Séville et Malaga - Athletic Bilbao). Le Real Majorque et Osasuna ont également partagé les points (1-1) tandis que l'Espanyol Barcelone et Villarreal ont gagné par la plus petite des marges (1-0). Almeria et Valence, deux équipes victorieuses lors de la première journée, s'étant séparés dos à dos en fin de soirée (2-2), l'Espanyol est le seul club de Liga à faire carton plein avec un deuxième succès en deux sorties. Les Catalans se sont imposés sur la pelouse du Recreativo Huelva grâce à un but tardif de Luis Garcia (84e). À Almeria, Valence est revenu deux fois au score, la dernière par David Villa, auteur d'un doublé mercredi avec l'Espagne contre l'Arménie.
l_atletico_en_fanfare_actusTenu en échec la semaine dernière à Pampelune par l'Osasuna (1-1), Villarreal a de con côté signé son premier succès de la saison au Madrigal face au Deportivo La Corogne. Santiago Carzola, meilleur homme du match, a marqué en enchaînant contrôle orienté et frappe au ras du poteau gauche (27e). Malgré de beaux mouvements collectifs, le Sous-Marin Jaune n'a pas réussi le break et s'est fait peur sur la fin, le milieu du Depor Gonzales Sergio voyant sa frappe détournée sur son poteau droit par Diego Lopez (86e). Robert Pirès, entré en jeu pour les vingt-cinq dernières minutes, a beaucoup tenté sur son aile droite, notamment une frappe en force d'une position excentrée qui s'est envolée dans les tribunes (87e).