130908_nice_contesteAu centre de la dernière action litigieuse, Vincent Hognon avait du mal à se remettre de ce coup du sort. «On a tous fait le maximum dans ce match. Lionel (Letizi) réalise les arrêts qu'il faut et, au final, on perd sur trois décisions litigieuses de l'arbitre (NDLR, les Niçois contestent la régularité de la faute amenant le premier coup franc).» «Je ne m'attendais 130908_nice_furieuxpas à ce qu'il siffle penalty à ce moment-là», indique de son côté Juninho, qui comprend l'amertume niçoise. «Là-dessus, l'arbitre a dit: ''C'est donné, c'est cadeau'', reprend Hognon. Il y a matière à regarder de plus près pour, si ce n'est prendre des sanctions, au moins faire progresser les gens!»
Pour David Hellebuyck, «siffler penalty sur une telle situation, c'est abuser». but_de_juninho_diaporama«On ne peut pas dire que Lyon ait réalisé un très grand match. Et gagner de cette manière, je trouve ça exagéré», peste l'ancien Stéphanois et ancien Lyonnais. Quel ton aurait, pour sa part, adopté Frédéric Antonetti ? Celui de la colère ou de la dérision ? Toujours remarquable dans ce genre de situation, le coach niçois ne s'est pas exprimé. Son président, Maurice Cohen, s'est exprimé à la télévision pour annoncer qu'il allait évaluer «les recours qu'on peut faire».