120908_kuyt_evraLa quatrième journée de Premier League prend déjà des allures de confirmation ou de jauge pour certaines équipes. Liverpool et Manchester vont profiter de leur choc pour savoir où ils en sont véritablement, tandis que le nouveau riche Manchester City et son joyau Robinho défient Chelsea le leader. Ils vont savoir ! Liverpool deuxième derrière le leader Chelsea et chelsea_lache_du_lest_actusManchester United vont s'affronter dans un choc où le perdant risque d'y laisser plus que trois points (13h 45). Les Reds, guère brillants depuis le début de la saison, ont quand même pu engranger sept points en trois matches. Mais face au double champion en titre, Gerrard et ses amis devront sortir le grand jeu. La tâche ne sera pas aisée car Liverpool reste sur cinq défaites en six matches Benitezface à MU à Anfield. Depuis qu'il a mis les pieds sur les bords de la Mersey, Rafael Benitez n'a pas battu le rival honni en huit matches de championnat (sept défaites, un nul), les siens n'inscrivant qu'un malheureux but (contre son camp...), il y a près de quatre ans, pour onze encaissés. Cette fois pourrait être la bonne même si les Reds ne sont pas sûrs de la forme de leur capitaine Steven Gerrard et de Fernando Torres, revenus in extremis pour le choc. Toujours est-il que Manchester United, qui n'a pas encore gagné en championnat cette saison, n'est pas au mieux avec l'absence de Cristiano Ronaldo, mais également d'Owen Hargreaves et Michael Carrick.

City, un nouveau Chelsea ?

city_change_de_dimension_actusManchester City est troisième et son objectif est de demeurer dans le Big Four, histoire de montrer son ambition cette saison et pour les années à venir. L'autre équipe de Manchester n'a plus peur de rien en effet depuis son rachat par un fonds émirati, représentant les intérêts de la famille régnante d'Abou Dhabi. Selon la presse britannique, Abramovitch ferait presque figure de miséreux comparé aux nouveaux patrons de Roman_AbramovichCity. Ceux-ci n'ont pas tardé à montrer leur force de frappe en recrutant pour 40 millions d'euros le Brésilien Robinho, qui était pourtant en partance pour... Chelsea. City ne compte d'ailleurs pas s'arrêter là : Buffon, Messi, Kaka, Ronaldinho, Fabregas, et même Cristiano Ronaldo sont cités avec insistance... De quoi pimenter ce choc entre les Blues et les Citizens (samedi 18h 30). Il est sûr qu'une victoire de Manchester City donnerait plus de crédit aux intentions de leurs patrons, d'autant que Robinho pourrait faire ses débuts au moment où Michael Essien manquera cruellement aux siens.