serena_willams_diaporamaVainqueur de son troisième US Open, Serena Williams retrouve le sommet d’une hiérarchie mondiale qui ne cesse d’être bousculée depuis la retraite de Justine Henin. La nouvelle n°1 attend désormais le retour au premier plan de sa sœur Venus.

Rarement la lutte pour la place de n°1 mondiale n’aura été si indécise. La retraite prématurée de la reine Justine Henin le 14 mai dernier après serena_williams_trophee_diaporama117 semaines de domination, avait laissé le trône vacant. Plusieurs ex-prétendantes se sont alors succédées. Maria Sharapova, Ana Ivanovic, Jelena Jankovic, Ana Ivanovic (encore) et désormais Serena Williams ont obtenu le droit de coiffer la couronne. D’autres comme Dinara Safina ou Elena Dementieva peuvent encore y prétendre d’ici la fin de la saison.