matt_moussilouTrès difficile à suivre depuis son départ de Lille en 2006, Matt Moussilou clame qu'il n'est «pas fini», jeudi dans les colonnes de L'Equipe. «OK, j'ai connu deux saisons particulières mais je reste un attaquant et un attaquant ça connaît des spirales... Je ne suis pas en position de force et je subis des a priori, une image de joueur à potentiel mais nonchalant. Mais je peux renverser la vapeur à tout moment
Prêté à Saint-Etienne, Marseille puis au Qatar, à Al-Arabi, où il a inscrit 14 buts en 18 matches, Moussilou fait partie du ''loft'' des indésirables niçois, avec Joseph-Désiré Job, Patrick Barul et Derek Asamoah. L'OGCN a besoin de leur départ pour avoir arriver l'attaquant que souhaite Frédéric Antonetti.