duivelsLes Diablotins rouges sont rentrés dans leur boîte. Vainqueurs surprise de l'Italie lors d'un quart de finale qu'ils ont joué à dix 70 minutes durant (3-2), les jeunes Belges, émoussés physiquement, n'ont pas résisté aux assauts du Nigeria (4-1). Douze ans après leur titre à Atlanta (3-2 contre l'Argentine en finale), les Super Eagles accèdent à nouveau à la finale olympique. Une qualif amplement méritée tant les Verts ont été dominateurs à Shanghaï.
nigeria_diaporamaLes Nigérians ont d'abord pris l'avantage en première période grâce à une frappe croisée d'Adefemi (17e) à l'affût d'une balle mal dégagée par Vanden Borre. Au début de la seconde période,la Belgiquea bien tenté d'égaliser, à l'image d'une frappe d'Haroun sur la transversale. Mais la bonne volonté n'a pas suffi, puisque ce sont ses adversaires qui ont finalement parachevé leur oeuvre grâce à un doublé d'Ogbuke Obasi - parti la première 190808_Nigeria_crfois à la limite du hors jeu (59e) avant de cadrer une belle frappe (72e) - puis un but d'Okonkwo (78e). Les Belges ont tempéré la marque sur un coup-franc direct de Ciman (88e).
En finale, samedi à Pékin (06h00 heure française), le Nigeria rencontrera  l'Argentine, vainqueur du Brésil (3-0), la Belgiquejouant la veille (13h00) pour la médaille de bronze.