un_petit_tour_et_puis_s_en_va_actusSamir Nasri n'aura fait que croiser Lassana Diarra à Clairefontaine. Appelé pour pallier l’absence d’Hatem Ben Arfa, Samir Nasri n’aura passé que quelques heures à Clairefontaine avant de déclarer forfait à son tour. Samir Nasri forfait pour la Suède, Raymond Domenech se serait sans doute volontiers passé de ce drôle d’imbroglio médical. En effet, alors que tout le monde a encore bien en mémoire la gestion désastreuse du cas Vieira à l’Euro, voici le sélectionneur tricolore qui se retrouve avec un joueur appelé à en remplacer un autre, alors que lui-même est diminué physiquement. 160808_Nasri_ReutersOu pour être plus clair : touché aux adducteurs, Hatem Ben Arfa doit renoncer à prendre part au match amical contre la Suède. Pour pallier son absence, l’encadrement français décide de faire appel à Samir Nasri, auteur d’un but sous ses nouvelles couleurs d’Arsenal lors de la reprise de la Premier League. Jusqu’ici, rien d’étonnant, si ce n’est peut-être sa non-convocation d’emblée dans le groupe de 20 joueurs. Sauf que l’ancien Marseillais souffre depuis quelque temps d’une contracture à la cuisse droite. Une blessure qui l’a obligé à se ménager en fin de préparation et lui a fait louper deux matches amicaux des Gunners. Mais pas celui de championnat samedi contre West Bromwich Albion. Cependant, était-il dans l’intérêt de l’équipe de France de sélectionner un joueur encore fragile et diminué par une blessure ?