samuel_etoo_barcelonePour oublier la saison 2007-2008, Josep Guardiola, le nouvel entraîneur du FC Barcelone, souhaitait opérer une petite révolution de palais. Plusieurs joueurs ont ainsi été poussés vers la sortie, notamment Deco et Ronaldinho, afin de recréer un collectif. Jugé indésirable, Samuel Eto'o, au club depuis 2004, restera finalement une saison de plus en Catalogne, sans doute pour le plus grand plaisir des socios blaugrana. Les défenseurs de Liga sont prévenus, le Lion Indomptable est toujours là...

1924353839Son nom a été cité un peu partout en Europe depuis de longues semaines... De l'Angleterre à l'Italie, en passant par la France ou l'Ouzbékistan (sic), Samuel Eto'o était espéré par bon nombre de présidents de clubs et de supporters.

070808_BARCELONE3Seulement voilà, après avoir hésité, avancé puis reculé vers telle ou telle destination, l'international camerounais devrait finalement rester en Catalogne. Au FC Barcelone, Josep Guardiola, le nouvel homme fort du banc de touche en remplacement de Frank Rijkaard, a finalement accepté de conserver le Lion Indomptable. Quelques temps auparavant pourtant, lors de son intronisation, l'ancien dépositaire du jeu blaugrana avait couché sur papier
une liste noire où figurait notamment, aux côtés de Ronaldinho, Deco, le nom de l'ancien Madrilène.

Une concurrence accrue en attaque

030808_etooffApprenant cette nouvelle, plusieurs clubs s'étaient manifestés, Tottenham en tête. Les Hotspurs, entraînés par l'Espagnol Juande Ramos, souhaitait faire du Camerounais un remplaçant de choix à Dimitar Berbatov, lui aussi annoncé partant mais toujours en place. Les négociations n'ont pas abouti. De même avec l'AS Roma. Les intérêts successifs de Liverpool, Lyon, Arsenal ou Chelsea n'ont été que des feux de paille.

Samuel_Eto_oL'Inter Milan a semblé un temps être une destination envisageable pour le banni du Camp Nou mais, à soEto_on arrivée aux commandes du club nerazzurro, José Mourinho avait immédiatement fait savoir que le potentiel offensif mis à sa disposition lui suffisait amplement. Orphelin de Ronaldo, le rival rossonero a lui aussi paru capable de recruter l'ancien prodige de Majorque. Mais les dirigeants lombards ont finalement préféré engager son coéquipier brésilien au Barça, Ronaldinho.

Etoo_sEt comment oublier l'offre mirobolante du Kuruvchi Tachkent, un club issu de la première division ouzbèke ? Le millionnaire qui est à la tête du club voulait s'offrir un part de rêve. Le songe à vécu...

Etoo_samuelDésormais, Samuel Eto'o est bel et bien à disposition de Bep Guardiola alors que la saison de Liga s'ouvre dans trois semaines environ. Eidur Gudjohnsen, Thierry Henry et Bojan Krkic peuvent donc désormais compter sur un nouveau concurrent pour une place à la pointe de l'attaque barcelonaise, et non des moindres. A moins bien sûr que le champion olympique 2000 ne trouve chaussure à son pied sous d'autres cieux d'ici le 31 août prochain. Au jeu des chaises musicales...