le_dauphin_au_pouvoir_actusEternel dauphin de Roger Federer, Rafael Nadal, tombeur de Nicolas Lapentti (7/6 6/1) la nuit dernière à Cincinnati, est assuré de prendre la place de n°1 mondial. En demies, l’Espagnol affrontera Novak Djokovic. Andy Murray et Ivo Karlovic complètent le dernier carré.

Trois ans de patience

la_chute_du_roi_actusLa chute du roi Federer qui vacille

C’est désormais une certitude, Rafael Nadal s’assoira sur le trône de n°1 mondial au mois d’août : le 18 s’il perd en demies, le 11 s’il atteint la finale, dès lundi s’il remporte de tournoi de Cincinnati. Trois ans que le Majorquin, dauphin de Roger Federer depuis le 25 juillet 2005, attend son heure. Exit le Suisse donc, au pouvoir depuis le 4 février 2004 et qui restera dans l’histoire comme l’homme qui a passé le plus de semaines consécutives au sommet de la hiérarchie. L’heure d’une nouvelle ère semble avoir sonné tant le taureau de Manacor domine cette saison. Ce dernier a remporté les cinq derniers tournois auxquels il a participé. Il est invaincu depuis début mai et une défaite au 2e tour du Masters Series de Rome contre son compatriote Juan-Carlos Ferrero. 020808_nadal_vit

«Je suis si heureux d'être n°1. J'ai travaillé fort pour en arriver là. En même temps, mon but est de rester au top. Donc, je veux répondre présent lors des Jeux Olympiques et l’US Open. Je n’ai pas trop le temps de savourer.» Déjà vainqueur cette année à Monte Carlo, Barcelone, Hambourg, Roland-Garros, au Queen's, Wimbledon et Toronto, Nadal a toujours soif de succès.