020808_nadal_vitUne page de l'histoire du tennis s'est tournée la nuit dernière à Cincinnati. En dominant l'Equatorien Nicolas Lapentti (7-6, 6-1) en quarts de finale, Rafael Nadal s'est assuré de devenir n°1 mondial au plus tard le 18 août. S'il s'impose dans l'Ohio, le sacre aura même lieu dès lundi prochain. L'Espagnol met ainsi fin au règne de Roger Federer, qui a duré 235 semaines, le plus long depuis la création du classement. 

imagVainqueur de Nicolas Lapentti (7-6, 6-1) en quarts de finale du tournoi, Rafael Nadal est désormais certain de détrôner Roger Federer en tant que n°1 mondial au mois d'août. 1EHJICA0A5JYUCAHQGHK4CABZEAUNCATYUT3ZCAYG831WCA9YZ12ICAWTZS6GCATVR7XYCAQVJY90CAZASREMCAJ0S11DCAKJ59W1CAAU69XQCAVLCW2BCAEQLQKJCAJZ0C6DCANY9SLGCABQ9TGDCAMUVD0QLa date précise va désormais dépendre du reste de son parcours à Cincinnati. S'il gagne le trophée, dimanche, l'Espagnol atteindra le sommet de la hiérarchie ATP dès le lendemain. nadalIl ne pouvait plus en être autrement. Comme le laissaient augurer ses victoires à Roland-Garros puis Wimbledon, Rafael Nadal va s'installer sur le toit du monde. C'est toujours une question de temps, mais la notion est dorénavant beaucoup moins vague : le Majorquin attendra au maximum deux semaines (18 août) pour s'emparer du trône. Le calcul est compliqué, puisqu'il se base sur les points que va perdre Roger Federer à cause de ses éliminations à Toronto et Cincinnati, dont il détenait les trophées. COJZ9CA1A7X9RCA8DK7KECA51LUYNCA1FASOMCA2ZALYSCAUI4OYXCA5WL237CAI63AJOCALCP531CA7A6NTJCAO38LS7CAXV2ATSCALBN9Y9CADVW8M0CAWKK4URCA7P5N6OCA4BTAE3CA3ARI70CACBYK5TLa donne, elle, est simple : une victoire de plus de Nadal dans l'Ohio va réduire le délai d'une semaine. Autrement dit, s'il bat Novak Djokovic, en demi-finale dans la nuit de samedi à dimanche, il sera certain d'être n°1 le 11 août. S'il gagne le tournoi, l'Espagnol n'aura plus qu'à patienter quelques heures pour que son nouveau statut soit officiel.