1329_170x100

Arsène Wenger, l'entraîneur qui a lancé Lilian Thuram chez les pros à l'âge de dix-neuf ans à Monaco (le 22 mai 1991, à Toulon, 1-1), a accueilli la nouvelle de la retraite du joueur avec peine. «C'est un moment de tristesse pour moi. Il semblait inoxydable» a commenté le manager d'Arsenal. Il regrette surtout que cette décision soit dépendante d'un problème physique. «Maintenant, c'est une décision sage, affirme-t-il. C'est un joueur que je respecte énormément pour la qualdiapo_1ité de son attitude, de son intégrité. C'est à la fois un bon moment pour lui rendre hommage car l'immensité de sa carrière restera exceptionnelle mais, en même temps, c'est un moment triste puisqu'on ne le verra plus sur un terrain de football.»