2909Entre les matches du Cameroun pour la CAN 2010 et la reprise de l’entraînement de l’OM, le milieu de terrain camerounais a eu très peu de vacances. Selon lui, c’est la raison de son état de forme actuel: 

"Je suis comme chez moi à l’OM"

Comment se passe la préparation ?

C’est difficile, on a souvent deux séances par jour mais la préparation touche à sa fin. Ce sont les derniers réglages avant la reprise du championnat la semaine prochaine. On doit passer par là. On a vécu une grosse préparation, les organismes ont été mis à rude épreuve. C’est important pour tenir toute une saison. On a également commencé le travail tactique et on va mettre l’accent là-dessus toute la semaine prochaine.

Est-ce différent de ce que vous avez pu vivre à Paris ?

15396

Ce n’est jamais la même chose, c’est difficile de comparer. Pour ma part, j’ai été ménagé avec les internationaux car nous n’avons pas eu beaucoup de vacances à cause des matches avec la sélection. Mais pour les autres, c’est difficile.

Comment jugez-vous le groupe ?

1589C’est difficile à dire tant que la compétition n’a pas repris. J’attends la semaine prochaine. Parfois on dit que le groupe est fort et qu’il vit bien mais durant la saison, ce n’est pas pareil. Cependant, les postes ont été doublés et cela sera plus difficile pour l’entraîneur de faire des choix. On sait que les premiers matches vont être difficiles et on verra bien comment le groupe va réagir.

Redoutez-vous la concurrence ?

Je compte faire tous les matches cette saison et je me donne les armes pour y arriver. La concurrence t’aide à te surpasser. J’ai envie de donner le meilleur de moi-même pour commencer le 9 août. Ceux qui joueront le premier match auront bossé pour ça, ils l’auront vraiment mérité car l’entraîneur ne compte pas faire de cadeau. Ce sera un honneur de débuter la saison.

36064Présélectionné en équipe olympique du Cameroun, Modeste M’Bami n’ira finalement pas à Pékin. «J’ai déjà fait les Jeux Olympiques. Cela aurait mes deuxièmes olympiades. Il faut laisser la place aux jeunes afin qu’ils découvrent ça. Mais on m’aurait laissé partir, j’y serais allé volontiers…»

Votre fin de saison pourrait jouer en votre faveur pour une place de titulaire…

3197Je fais tout pour être là le 9 août. Ce sera le jour J. Je préfère attendre car on est quatre au milieu de terrain et l’entraîneur fera ses choix. Mais c’est évident que je préférerais être là dès le départ. Je suis un peu plus frais par rapport à la préparation car je n’ai eu que deux semaines d’arrêt. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour avoir du jus. Le coach l’a dit, à part Steeve Mandanda qui est quasiment sur de jouer, personne n’est certain de tenir sa place. Et c’est très positif car quand vous sentez quelqu’un qui pousse derrière, cela vous amène à vous surpasser pour être au top.

Dans quel état d’esprit êtes-vous à l’approche de cette saison ?

15385Je pense, si je n’ai pas de pépins ou de blessures, être encore mieux que la saison passée. Je n’étais pas arrivé à l’OM dans de bonnes dispositions, il a fallu que je m’adapte. Aujourd’hui, je suis comme chez moi ici. Je connais tout le monde, j’aime l’atmosphère ici et je joue plus libéré.

Et physiquement où en êtes-vous ?

15390Sur le plan physique, on a beaucoup bossé. A partir de vendredi, on va commencer à récupérer un peu. Tout le monde est conscient que l’on peut se projeter rapidement vers l’avant, on a des joueurs qui attaquent beaucoup, il faudra faire attention car on devra être vigilant défensivement. C’est pour cela que l’entraîneur a beaucoup de travail pour trouver le bon équilibre. Il faudra prendre un bon départ car quatre jours plus tard, on a le match aller du tour préliminaire de Champions League. Personne ne nous pardonnerait si on ne passait pas ce tour.

Justement à propos de ce tour préliminaire. Avez-vous peur d’une équipe en particulier ?

15303Non, on n’a peur de personne mais on respecte tout le monde. On a bien battu Liverpool l’an passé ! Ce sont des matches piège, pour passer, il faudra gagner. On s’est bien préparé sur le terrain et dans la tête pour ça.

Comment se passe l’entente sur le terrain avec les recrues…

300x135_70007Ils s’adaptent bien mais il y a encore des réglages. Cela va venir au fil du temps. Cette année, on n’aura pas d’excuses à trop se découvrir car quand on a des joueurs aussi forts devant, on sait que l’on peut marquer à tout moment. Il faudra être vigilant en défense.

310708_ArfaAu niveau de l’attaque, Hatem Ben Arfa est très fort, il se projette très vite vers l’avant. Si ils plantent des buts tous les week-ends, on ne va pas lui demander de faire un travail défensif à 200%. C’est aux deux milieux défensifs et à la défense de faire attention. C’est cela que l’on doit bien régler.